Article rédigé par Caroline Lattard – Marketing Tactics – Décembre 2023

Société du groupe danois GN Audio -référence du son- Jabra développe, fabrique et commercialise des solutions audios et de communication pour les entreprises, les centres d’appels, la téléphonie mobile et les communications unifiées.

A l’occasion du lancement des nouvelles versions de leurs gammes phares, Marketing Tactics a accompagné pendant 6 mois l’équipe Channel marketing de Jabra pour la mise en place du challenge Change It UP, avec un kit complet d’outils marketing pour promouvoir et assurer le suivi de l’opération…

Article de Robert Rose pour Content Marketing Institute CMI, traduit par Marketing Tactics Décembre 2023

Je me penche sur un aspect qui va influencer le marketing en 2024 : les relations. Et je fais référence plus précisément aux relations entre votre marque et votre audience.

L’idée des relations avec les clients est présente depuis plus de 25 ans. Certains affirment que le cabinet de recherche et de conseil Gartner a introduit l’acronyme CRM – gestion de la relation client – dans le langage courant. D’autres attribuent cela à Tom Siebel, ancien cadre d’Oracle, qui a créé Siebel Systems, l’une des premières entreprises à se concentrer sur l’automatisation de la force de vente. Mark Benioff, également issu d’Oracle, a popularisé l’acronyme en 1999 lorsqu’il a lancé une petite entreprise appelée Salesforce depuis son appartement de San Francisco.

Du point de vue de la pensée novatrice, vous pourriez prendre en considération le livre de Don Peppers et Martha Rogers, « The One-to-One Future: Building Relationships One Customer at a Time », qui a présenté l’idée du CRM comme une stratégie marketing.

Comme ils l’ont dit dans l’édition des années 1990 : « De plus en plus d’entreprises ont réalisé qu’interagir avec les clients n’est plus une option, mais une nécessité compétitive. Et maintenant, elles se posent des questions : comment une entreprise interactive doit-elle traiter ses clients ? Quels objectifs une entreprise doit-elle fixer pour les interactions qui ont lieu sur son site ? Comment mesurer le succès ? Les différents clients doivent-ils être traités différemment ? Est-il parfois nécessaire de récompenser les clients pour leur participation au dialogue sur Internet ? » Eh bien, 25 ans plus tard, ces mêmes questions continuent d’être posées.

Depuis une dizaine d’années, l’Inbound Marketing, appelé aussi « Marketing de Contenu »  s’est imposé en s’appuyant sur une approche de type pull (= attirer les clients à soi grâce à une stratégie de contenu)

Désormais, les consommateurs attendent des marques qu’elles créent des contenus intéressants et captivants sur leur site ou toute autre plateforme d’entreprise. Ces derniers veulent également qu’elles s’adressent à eux par des communications ciblées, personnalisées et porteuses de valeur. Enfin et surtout, surtout (nous le répétons une fois, car c’est TRÈS important) ils attendent que les marques ne leur envoient plus de publicités envahissantes et inintéressantes.

Penser « long terme », tirer des enseignements rapidement pour un marketing B2B efficace

Certains spécialistes du marketing B2B d’aujourd’hui les plus performants ont dévoilé leurs stratégies gagnantes ; ils nous communiquent des informations fiables sur la vitesse, l’agilité et le calendrier des campagnes, ils nous alertent aussi sur les dangers des environnements cloisonnés.

 

Extrait de l’article de David van Schaick – nov.2019 – Marketing Week

 

Marketing Week et The Marketing Practice ont récemment mené des recherches auprès de 600 spécialistes du marketing B2B qui ont montré un lien entre le long terme et l’efficacité du marketing B2B. Nous avons constaté que ceux qui ont dépassé leurs concurrents au cours des deux dernières années sont deux fois plus susceptibles de penser à long terme.

 

Mais pourquoi ? Quelles en sont la cause et la corrélation ? Et comment structurer nos équipes et nos comportements pour nous adapter ?

Tutoriel, Expérience Client, Démonstration de Solution, etc. La vidéo est un support pour instruire et inspirer, avec une large audience…

Les personnes ayant vu une vidéo tutoriel sont en moyenne 85% plus susceptibles d’effectuer un achat. (source :  business2community)   

La vidéo est à la fois un contenu court (par exemple : vidéo de présentation d’un produit) et un contenu long (par exemple : un webinaire). Cela dépend des objectifs de l’entreprise.  

D’après les professionnels les plus performants, le top 3 des types de contenu de communication vidéo les plus efficaces dans une stratégie de contenu marketing sont :

  • les témoignages clients,
  • les tutoriels vidéo, 
  • les vidéos de démonstration.

Présentation d’une nouvelle solution ou d’une étude de cas, briefing d’un réseau de distribution, conférence professionnelle, annonce interne…

Une conférence en ligne pour des prospects permet non seulement de générer des nouveaux contacts grâce à l’enregistrement via un formulaire mais aussi de démontrer votre expertise. Il s’agit d’une preuve par la voix de vos talents et de votre savoir-faire dans le domaine que vous connaissez le mieux.

Comment réussir ses webinars ?

Avez-vous déjà réfléchi aux connaissances que vous souhaitez apporter à vos participants ?

Voici maintenant 5 conseils pour réussir au mieux votre webinar et mettre en marche la turbine à prospects.

Incontournable, le livre blanc ou ebook, traite de façon pédagogique de sujets maîtrisés par l’entreprise, le plus souvent sous la forme d’un guide pratique, technique ou de tendances…

Traduction fidèle du terme « white paper » né au Royaume Uni, le livre blanc et ses usages ont beaucoup évolué depuis son apparition en France dans les années 1920, dans un premier temps très institutionnel et surtout plébiscité par les politiques et les ONG, il est devenu aujourd’hui un support de communication majoritairement utilisé par les services marketing des entreprises.

D’un minimum de 10 pages, dans un contexte B to B, en général d’une vingtaine de pages, ce recueil d’informations factuelles, traité de manière objective sur un sujet particulier, est destiné à un public ciblé avec pour objectif d’aider à la prise de décision.

Une des difficultés réside dans la rédaction d’un contenu neutre sans visées promotionnelles apparentes.

Informez vos clients en leur proposant du contenu à valeur ajoutée : plus de données, de cas pratiques, de cahiers techniques… Transmettez à vos clients, ils en seront plus que reconnaissants…

Raison 1 :  Votre entreprise gagne en crédibilité

Pensez-y un moment : vulgariser votre offre et ses bénéfices, parler de votre industrie et répondre aux questions de vos prospects est une excellente façon de montrer à votre clientèle éventuelle que vous êtes un expert dans votre domaine.

En leur offrant des réponses à leurs questions avant même qu’ils ne vous les aient formulées, vous gagnerez des points.

Si vous commercialisez vos produits et services dans différents pays, vous rencontrerez probablement des discussions sur les notions de mondial/ local ou encore standardisation / localisation. Il n’y a pas de solution unique. Cet équilibre fragile est dicté par :

 

• Les produits

• La structure de l’organisation

• Les rôles et répartition des responsabilités

• Les choix de management liés à l’allocation des budgets

 

Si les produits sont hétérogènes, les messages et la conception des campagnes tendent naturellement vers plus de personnalisation.

  1. L’ère de l’autorégulation des médias sociaux est révolue

Les géants des médias sociaux luttent pour se défendre en tant que gardiens de la liberté d’expression et évoquent qu’ils n’ont pas la responsabilité du contenu affiché sur leurs plateformes. Dans un monde caractérisé par des violations de données, du piratage et des fausses informations, les géants des médias sociaux devront assumer une plus grande responsabilité envers leurs communautés s’ils veulent éviter une réglementation lourde au cours des 12 prochains mois. Les appels au changement se multiplient et, en 2019, ne pas réagir aux préoccupations de la société en général ne sera plus une option.