Article de Marketing Week, traduit par Marketing Tactics

Ne considérez pas les programmes de fidélisation comme des systèmes basés sur des points qui coûtent de l’argent, mais comme un investissement dans de nouveaux flux de revenus et des moteurs de croissance rentable.

Exploiter tout le potentiel d’un programme de fidélisation peut être une stratégie de transformation pour améliorer la santé financière de votre entreprise. Plus que simplement récompenser les clients fidèles, un programme de fidélisation bien structuré peut ouvrir de nombreux flux de revenus qui bénéficient grandement à votre marque. Alors, comment ces programmes génèrent-ils des revenus ? Explorons les principales méthodes qu’ils utilisent pour engager les clients, stimuler les ventes et, en fin de compte, améliorer votre rentabilité.

Article de Rédaction BtoB Leaders publié sur BtoB Leaders – Juin 2024

En 2024, 8 directions marketing B2B française sur 10 misent ou miseront sur la création de contenu pour générer des leads (68 %) et renforcer leur notoriété (66 %), selon une étude Infopro Digital. Pour maximiser le retour sur investissement de leur stratégie de contenu, elles peuvent s’appuyer sur les 3 « R » : repenser, réutiliser et recycler.

Article de Caroline Lattard – Marketing Tactics – Juin 2024

Bystronic est une entreprise internationale, leader dans le domaine de l’usinage de tôle : découpe laser, pliage, systèmes d’automatisation et solutions logicielles associées.

En créant des rendez-vous réguliers avec ses clients, professionnels de la tôlerie industrielle, les programmes de communication de Bystronic France reflètent sa stratégie d’innovation technologique et de collaboration durable.

Article de Ann Gynn pour CONTENT MARKETING INSTITUTE CMI, traduit par Marketing Tactics

Il existe une ironie perplexe dans le marketing de contenu.

Bien que la plupart des contenus soient statiques, les contenus interactifs produisent généralement de meilleurs résultats.

Selon une analyse des données d’engagement de contenu par Mediafly, le contenu interactif a enregistré 52,6 % d’engagement de plus que le contenu statique. L’analyse a également révélé que les acheteurs passent en moyenne 53 % de temps en plus sur le contenu interactif (13 minutes) que sur le contenu statique (8,5 minutes).

Et pourtant, seulement 14 % des marketeurs interrogés par HubSpot ont déclaré vouloir essayer les sondages et jeux interactifs en 2024.

Peut-être qu’ils (et vous ?) ont juste besoin d’un petit coup de pouce — une source d’inspiration pour proposer ces quiz, sondages, jeux, et plus encore.

Les agences créatives qui fournissent du contenu interactif pour leurs clients offrent des exemples, des outils et des suggestions sur la manière de bien le faire.

Article de Caroline Lattard-Delaveau pour Marketing Tactics

Werth France est la filiale de la société allemande Werth, spécialiste des solutions globales de mesure 3D :  développement, fabrication de machines à mesurer tridimensionnelle optique, multisensors et tomographie par rayons-X.

Pour sa communication 2024, Werth France met en avant ses fondamentaux : un savoir-faire depuis 70 ans dans la métrologie de pointe, une stratégie d’innovation continue, une qualité d’excellence reconnue, un service impeccable…

Article de Aurélie Chea pour Express-Mailing

La prospection B2B bien menée est une composante importante du succès commercial et l’email marketing émerge comme un levier incontournable pour atteindre efficacement des clients potentiels. Dans cet article, nous vous présentons un aperçu des stratégies clés pour optimiser votre prospection B2B en exploitant pleinement le potentiel de l’email marketing. De la personnalisation des messages à la segmentation du public et à l’utilisation judicieuse de l’automatisation, découvrons comment vous pouvez augmenter significativement l’efficacité de votre approche.

Article de Matt Bourn & Sebastian Munden pour Marketing Week, traduit par Marketing Tactics

Il est impératif que les spécialistes du marketing et leurs agences prennent l’initiative face à l’urgence climatique – non seulement pour des raisons morales, mais aussi financières.

Le plus grand problème économique pour le monde développé est la productivité. À mesure que les coûts augmentent, les gens se sentent moins capables de se permettre le niveau de vie auquel ils sont habitués. Encore moins celui auquel ils pourraient aspirer.

Article rédigé par Caroline Lattard – Marketing Tactics – Décembre 2023

Société du groupe danois GN Audio -référence du son- Jabra développe, fabrique et commercialise des solutions audios et de communication pour les entreprises, les centres d’appels, la téléphonie mobile et les communications unifiées.

A l’occasion du lancement des nouvelles versions de leurs gammes phares, Marketing Tactics a accompagné pendant 6 mois l’équipe Channel marketing de Jabra pour la mise en place du challenge Change It UP, avec un kit complet d’outils marketing pour promouvoir et assurer le suivi de l’opération…

Article de Robert Rose pour Content Marketing Institute CMI, traduit par Marketing Tactics Décembre 2023

Je me penche sur un aspect qui va influencer le marketing en 2024 : les relations. Et je fais référence plus précisément aux relations entre votre marque et votre audience.

L’idée des relations avec les clients est présente depuis plus de 25 ans. Certains affirment que le cabinet de recherche et de conseil Gartner a introduit l’acronyme CRM – gestion de la relation client – dans le langage courant. D’autres attribuent cela à Tom Siebel, ancien cadre d’Oracle, qui a créé Siebel Systems, l’une des premières entreprises à se concentrer sur l’automatisation de la force de vente. Mark Benioff, également issu d’Oracle, a popularisé l’acronyme en 1999 lorsqu’il a lancé une petite entreprise appelée Salesforce depuis son appartement de San Francisco.

Du point de vue de la pensée novatrice, vous pourriez prendre en considération le livre de Don Peppers et Martha Rogers, « The One-to-One Future: Building Relationships One Customer at a Time », qui a présenté l’idée du CRM comme une stratégie marketing.

Comme ils l’ont dit dans l’édition des années 1990 : « De plus en plus d’entreprises ont réalisé qu’interagir avec les clients n’est plus une option, mais une nécessité compétitive. Et maintenant, elles se posent des questions : comment une entreprise interactive doit-elle traiter ses clients ? Quels objectifs une entreprise doit-elle fixer pour les interactions qui ont lieu sur son site ? Comment mesurer le succès ? Les différents clients doivent-ils être traités différemment ? Est-il parfois nécessaire de récompenser les clients pour leur participation au dialogue sur Internet ? » Eh bien, 25 ans plus tard, ces mêmes questions continuent d’être posées.