Comment adapter un stand de plus de 50m2 à une surface de 12m2 ?

 

Fabricant mondial d’instruments de mesure, exposant sur le Salon Measurement World du 24 au 26 septembre dernier, la société Mahr a présenté les dernières innovations de son offre de Métrologie.

La communication internationale a singulièrement évolué ces dernières années. Selon le baromètre annuel d’Opinionway pour CCI International, les entreprises présentes à l’international sont plus performantes que celles seulement implantées sur le marché français.

 

Plus d’une entreprise présente à l’étranger sur trois a augmenté son chiffre d’affaires par rapport à l’an dernier. Celles-ci sont 93% à estimer que l’international accroît significativement leur taux de croissance, contre seulement 70% pour les entreprises non présentes. Une présence à l’international aurait également un impact positif sur l’image de l’entreprise et sa notoriété (82%). Mais pour cela, la communication de l’entreprise doit également refléter cette approche internationale.

  1. L’ère de l’autorégulation des médias sociaux est révolue

Les géants des médias sociaux luttent pour se défendre en tant que gardiens de la liberté d’expression et évoquent qu’ils n’ont pas la responsabilité du contenu affiché sur leurs plateformes. Dans un monde caractérisé par des violations de données, du piratage et des fausses informations, les géants des médias sociaux devront assumer une plus grande responsabilité envers leurs communautés s’ils veulent éviter une réglementation lourde au cours des 12 prochains mois. Les appels au changement se multiplient et, en 2019, ne pas réagir aux préoccupations de la société en général ne sera plus une option.

Selon le CMI* et son rapport sur le marketing de contenu B2B pour 2017, 41% des spécialistes du marketing de contenu ont une stratégie en tête, mais elle n’est pas correctement renseignée et exécutée. Certains sont même prêts à intégrer cette nouvelle stratégie dans le budget de l’année prochaine. Pourtant, bien que le marketing de contenu soit le « roi » du marketing numérique, de nombreuses entreprises ont encore du mal à mettre en œuvre une stratégie de marketing de contenu complète dans leur entreprise.

Alors quelles sont les tendances à adopter pour une bonne stratégie de marketing contenu ?

Par Sarah Vizard, News editor Marketing Week

 

La majorité des spécialistes du marketing privilégient les tactiques à court terme par rapport à la stratégie à long terme, tandis que les responsables financiers estiment que le marketing doit toujours être relié à un impact à court terme.

Selon une enquête réalisée par l’IPA et l’ISBA auprès de l’industrie du marketing, 75% des spécialistes du marketing et 73% des agences s’accordent pour dire que les besoins tactiques à court terme sont souvent plus appréciés que les objectifs à long terme. Quelque 58% des spécialistes du marketing et 43% des agences s’accordent pour dire que les directives en matière de marketing changent régulièrement pour répondre aux demandes du marché, avec seulement 22% et 26% respectivement en désaccord.

Marketing Tactics prépare le salon Micronora avec Werth Messtechnik France.

Communication pré-événement, stand sur mesure au design épuré, mettant en valeur l’offre technologique de Métrologie digitale.

Du 25 au 28 septembre 2018 à Besançon, notre équipe visitera aussi ce salon international, à la rencontre de nos clients et curieux de toutes les innovations du secteur de la microtechnique.  

 

En 2018, les MOOC sont plus que d’actualité. Mais qu’est-ce que c’est ? Un MOOC est une formation proposée en ligne à un grand nombre de participants et vient de l’anglais « massive open online course ». Le terme peut se décliner en français avec les FLOT (formation en ligne ouverte à tous) ou les CLOM (cours en ligne ouvert et massif).

Une enquête Bazaarvoice (Source MyDigitalWeek, août 2018) 

Alors que l’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) a établi un ensemble de bonnes pratiques pour orienter l’activité des influenceurs vers plus de qualité, la nouvelle étude internationale de Bazaarvoice, menée en France, au Royaume-Uni et en Allemagne, souligne le peu de crédit accordé aux influenceurs par les consommateurs européens. La confiance et la crédibilité des informations données sur Internet deviennent en effet un sujet majeur de préoccupation et les influenceurs doivent, dans ce contexte, faire leurs preuves.

Plus de 4 000 consommateurs en Europe, dont 1 000 Français, se sont prêtés au jeu de la toute dernière étude de Bazaarvoice. Parmi les enseignements clefs, on peut souligner le fait que les influenceurs sont en perte de vitesse et que le contenu généré par les consommateurs est perçu comme plus authentique.

Par Carole Dubourg, Acting country Manager, Sizmek France

La prochaine évolution de l’écosystème Ad tech s’appuiera sur deux notions clés : le contrôle et la transparence.

Deux qualités qui permettront aux agences et aux annonceurs d’orchestrer des campagnes de manière plus efficaces et de rétablir la confiance auprès du secteur de la publicité digitale. 2018 sera l’année où la transparence deviendra un véritable facteur de différenciation sur le marché. Elle marquera en effet la fin de l’ère de la « black box » dans le domaine de la publicité programmatique, une période caractérisée par une opacité sur les coûts même lorsque la performance était au rendez-vous.

Par CapGemini Consulting et La French Tech

Se former : un enjeu capital pour les femmes qui souhaitent entreprendre et intraprendre dans le digital !  

« Il s’agit de trouver les bonnes compétences pour s’entourer, entreprendre seule c’est complexe. S’il y avait quelque chose à faire différemment pour Habiteo, je prendrais un associé véritablement opérationnel qui emmène le projet tout autant que moi, pour avoir un miroir constant et confronter chaque étape de la construction et puis d’avoir des compétences complémentaires. J’ai dû aller chercher mes faiblesses au sein des équipes pour les compenser car c’est la mixité qui est intéressante. » Jeanne Massa, CEO et co-fondatrice d’Habiteo.