Article extrait et traduit de Marketing Week, Décembre 2020

Si cette année nous a appris quelque chose, c’est que même les plans les mieux conçus courent encore le risque d’être rejetés à mesure que l’environnement extérieur change.

Oui, Covid-19 en est un exemple extrême, mais l’incertitude semble en passe de devenir une réalité économique. Des événements géopolitiques tels que le Brexit ou les élections américaines, à la crise environnementale et à l’impact du numérique, il semble préférable de supposer que l’incertitude est la nouvelle norme.

Dans cet esprit, il est essentiel d’adopter une approche à deux vitesses de la stratégie commerciale.

Article extrait et traduit de Marketing Week, Décembre 2020

Marketing Week a mis en évidence les opportunités et les défis clés qui façonneront le monde du travail des spécialistes du marketing en 2021.

Démontrer plus de valeur

Avec un vaccin Covid-19, en cours de déploiement, l’espoir grandit que la vie puisse revenir à un semblant de normalité. Cependant, il faudra probablement beaucoup plus de temps à la société et à l’économie pour revenir à la normale, car l’attention passe de la gestion de son impact sur la santé à la récupération du coût financier de la pandémie.

Dans cet environnement de récession, les marques et les spécialistes du marketing doivent démontrer leur valeur.

Il sera trop facile de tirer sur les leviers de prix et de promotion, ouvrant la voie aux étiquettes rouges promotionnelles comme les remises envahissent les commerces de rue et le monde du commerce électronique. Cela pourrait fonctionner pour certains, mais les meilleurs spécialistes du marketing réfléchiront à ce que leurs marques, produits et services peuvent offrir de plus aux consommateurs.

Une course vers le bas sur les prix n’aide aucune entreprise à long terme, il sera donc vital de réfléchir aux autres leviers qui peuvent être mis utilisés.

Cela peut sembler un paradoxe, mais les périodes de récession fournissent en fait un terrain fertile aux marketeurs pour accroître la part de marché de leur marque s’ils sont prêts à penser à long terme.

Par Marc Ritson– 6 avril 2020 Traduit de « Marketing Week 
Mark Ritson s’exprimera sur la scène principale au Festival of Marketing à Tobacco Dock, Londres, les 7 et 8 octobre 2020.

Roland Vaile a passé ses Masters à Harvard en 1924. Il faudra un quart de siècle avant que le jeune californien, ainsi qu’une autre légende du marketing, Reavis Cox, ne publient le chef-d’œuvre Marketing in the American Economy. A ce moment, le jeune homme de 25 ans était en train de bâtir sa réputation et s’était dirigé vers l’Ouest pour devenir professeur agrégé à l’Université du Minnesota. Vaile n’a pas perdu de temps à obtenir sa thèse et à la publier dans la Harvard Business Review.

Les Echos de Bystronic France, enewsletter trimestrielle, est un rendez-vous saisonnier entre la filiale française du groupe suisse et sa communauté de professionnels de la tôlerie.

Elle est conçue comme un magazine, avec une vraie ligne éditoriale, définie en fonction des préoccupations des clients et de l’actualité du secteur…

L’innovation technologique en vidéo,

L’actualité de la filiale locale et l’interview des employés de Bystronic.

L’information sur les nouveaux Produits,

Les dossiers de la presse spécialisée,

Le retour du terrain via les reportages clients

L’agenda des expositions…

 

Depuis 2018, Les Echos de Bystronic France est le trait d’union entre la filiale et les professionnels du secteur de la métallerie industrielle : grands groupes, sous-traitants, partenaires techniques,…

Le emagazine pourra évoluer pour proposer des visites virtuelles de site clients et des études de cas chiffrées :  qualité des informations et d’éducation en font une référence pour la profession…

Disponible aussi sur le site web, avec tous les numéros précédents.

https://www.bystronic.fr/fr/newsletter/

 

smart factory

Confinés et actifs …

 

En ce tout début de confinement, nos pensées vont en priorité vers les personnes vulnérables, infectées, décédées.

MERCI aux professionnels de santé sur le terrain, aux employés de la grande distribution et logistique, des commerces, de la Poste, des banques, assurances et collectivités,  ainsi qu’aux entreprises du secteur médical, sur le pont pour produire les matériels nécessaires, avec les PME et artisans ayant réorienté leur outil de production…Et à tous les bénévoles !

Nous aussi sommes confinés, mais en tant que professionnels de la communication digitale, nous restons actifs et mobilisés pour créer les bons messages,  activer les bons canaux et réseaux afin d’assurer d’une part la continuité des services et d’autre part la préparation de la reprise avec des contenus retravaillés.

La fin du confinement n’est pas pour demain. Nous en ressortirons choqués et grandis.

Employons cette période au mieux, ensemble avec nos clients.

Quelques pistes dans cet article.

Depuis une dizaine d’années, l’Inbound Marketing, appelé aussi « Marketing de Contenu »  s’est imposé en s’appuyant sur une approche de type pull (= attirer les clients à soi grâce à une stratégie de contenu)

Désormais, les consommateurs attendent des marques qu’elles créent des contenus intéressants et captivants sur leur site ou toute autre plateforme d’entreprise. Ces derniers veulent également qu’elles s’adressent à eux par des communications ciblées, personnalisées et porteuses de valeur. Enfin et surtout, surtout (nous le répétons une fois, car c’est TRÈS important) ils attendent que les marques ne leur envoient plus de publicités envahissantes et inintéressantes.