Article de Marketing Week, traduit par Marketing Tactics

Ne considérez pas les programmes de fidélisation comme des systèmes basés sur des points qui coûtent de l’argent, mais comme un investissement dans de nouveaux flux de revenus et des moteurs de croissance rentable.

Exploiter tout le potentiel d’un programme de fidélisation peut être une stratégie de transformation pour améliorer la santé financière de votre entreprise. Plus que simplement récompenser les clients fidèles, un programme de fidélisation bien structuré peut ouvrir de nombreux flux de revenus qui bénéficient grandement à votre marque. Alors, comment ces programmes génèrent-ils des revenus ? Explorons les principales méthodes qu’ils utilisent pour engager les clients, stimuler les ventes et, en fin de compte, améliorer votre rentabilité.

Article de Rédaction BtoB Leaders publié sur BtoB Leaders – Juin 2024

En 2024, 8 directions marketing B2B française sur 10 misent ou miseront sur la création de contenu pour générer des leads (68 %) et renforcer leur notoriété (66 %), selon une étude Infopro Digital. Pour maximiser le retour sur investissement de leur stratégie de contenu, elles peuvent s’appuyer sur les 3 « R » : repenser, réutiliser et recycler.

Article de Ann Gynn pour CONTENT MARKETING INSTITUTE CMI, traduit par Marketing Tactics

Il existe une ironie perplexe dans le marketing de contenu.

Bien que la plupart des contenus soient statiques, les contenus interactifs produisent généralement de meilleurs résultats.

Selon une analyse des données d’engagement de contenu par Mediafly, le contenu interactif a enregistré 52,6 % d’engagement de plus que le contenu statique. L’analyse a également révélé que les acheteurs passent en moyenne 53 % de temps en plus sur le contenu interactif (13 minutes) que sur le contenu statique (8,5 minutes).

Et pourtant, seulement 14 % des marketeurs interrogés par HubSpot ont déclaré vouloir essayer les sondages et jeux interactifs en 2024.

Peut-être qu’ils (et vous ?) ont juste besoin d’un petit coup de pouce — une source d’inspiration pour proposer ces quiz, sondages, jeux, et plus encore.

Les agences créatives qui fournissent du contenu interactif pour leurs clients offrent des exemples, des outils et des suggestions sur la manière de bien le faire.

Article de Aurélie Chea pour Express-Mailing

La prospection B2B bien menée est une composante importante du succès commercial et l’email marketing émerge comme un levier incontournable pour atteindre efficacement des clients potentiels. Dans cet article, nous vous présentons un aperçu des stratégies clés pour optimiser votre prospection B2B en exploitant pleinement le potentiel de l’email marketing. De la personnalisation des messages à la segmentation du public et à l’utilisation judicieuse de l’automatisation, découvrons comment vous pouvez augmenter significativement l’efficacité de votre approche.

Article de Aurélie Chea pour Marketing Tactics

Selon l’étude Slack (2024), les tâches pour lesquelles les employés de bureau voient le plus de valeur ajoutée de l’IA aujourd’hui sont l’automatisation des flux de travail (47 %), l’aide à la rédaction (42 %) et le résumé de contenus (31 %). Sur ces deux dernières tâches, j’ai pris l’habitude d’utiliser depuis un an ChatGPT pour optimiser mon travail de création de contenu. Rédiger du contenu régulièrement pour alimenter un blog, écrire des articles de newsletter, faire des comptes-rendus d’étude, peut parfois d’avérer être une tâche difficile et fastidieuse, surtout si l’on ne possède pas de facilité ou d’aptitude particulière pour une rédaction alerte.

Ne pas trouver les bonnes tournures de phrase, avoir des difficultés à exprimer son propos ou son idée, ne pas savoir comment transformer des idées brutes en paragraphes accrocheurs… Trouver les mots justes peut être un défi et consommateur de temps. L’émergence des intelligences artificielles comme ChatGPT offre une solution à ces problèmes : et si, au lieu de considérer cette IA comme un simple outil de génération de texte, nous la considérions comme une assistance virtuelle à une meilleure formulation de nos propres idées ?

Article de Elie-Pierre Demaret, partenaire e-learning Marketing Tactics

L’e-learning s’impose aujourd’hui comme un outil incontournable, et offre un déploiement enrichi et simplifié des contenus de formation. Cette modalité pédagogique permet d’intégrer une diversité de supports tels que podcasts, vidéos, PDF et statistiques dynamiques pour une expérience riche et évolutive. La flexibilité de cet outil permet également de décliner les approches pédagogiques en fonction des profils et des niveaux des apprenants.

Article de nos confrères belges de Publimat.

« Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice! ». Plusieurs décennies après sa création, nous sommes encore nombreux à nous rappeler de cette phrase devenue mythique. Provoquant de nombreux sourires, Nestlé a su parfaitement utiliser une technique publicitaire souvent employée par les annonceurs depuis de nombreuses années : l’humour!

Pourquoi tant de marques utilisent-elles l’humour dans leur stratégie marketing ?

Tout simplement parce que l’humour fait vendre! En effet, l’humour favorise l’achat, car il permet de détendre les consommateurs, de les faire sourire et de leur faire oublier les préjugés négatifs qu’ils peuvent avoir vis-à-vis de la publicité. Grâce à l’humour, les consommateurs sont donc plus à même de se laisser tenter par le produit.

L’humour facilite également la mémorisation du message, du produit et/ou de la marque. En plus de cela, l’humour permet aussi à l’entreprise de se rapprocher de son public et de créer un lien de proximité. Grâce à cela, les consommateurs ont des sentiments plus positifs envers le produit ou l’entreprise.


Article de Marketing Week reporters pour Marketing Week, traduit par Marketing Tactics

Les experts en marketing doivent apprendre à communiquer efficacement leur stratégie aux principales parties prenantes internes s’ils veulent démontrer la légitimité du marketing. C’est ce que souligne Rebecca Hirst, CMO d’EY au Royaume-Uni, qui s’est jointe aux responsables marketing de NatWest Group, Camelot et SAS pour la série « Currency of Effectiveness » de Marketing Week, dans le cadre du Festival of Marketing en début d’année. « Le budget [marketing] est scruté de près lorsque les gens ne comprennent pas la stratégie », a déclaré Mme Hirst.


Lors d’une table ronde animée par Helen Edwards, chroniqueuse chez Marketing Week, des experts en marketing du NatWest Group, d’EY, de Camelot et de SAS expliquent comment ils obtiennent le soutien des parties prenantes en matière d’investissement.

Article de Jim Yu pour CONTENT MARKETING INSTITUTE CMI, traduit par Marketing Tactics

Google est prêt à repenser l’expérience de recherche afin de mieux répondre aux attentes des internautes.

Les essais des « Expériences Génératrices de Recherche » (EGR), ainsi que d’autres avancées en matière d’IA, reflètent un changement stratégique visant à renforcer l’interaction avec l’IA au travers de requêtes naturelles. Les EGR permettent aux chercheurs de visualiser des résumés de sujets et de s’engager dans des modes de conversation dynamiques.

Les EGR sont minutieusement conçues pour valoriser les contenus qui mettent en avant les principes EEAT de Google (Expérience, Expertise, Autorité et Fiabilité). Le système accorde également la priorité aux contenus riches en expériences et en avis autorisés.

Google fournit aux utilisateurs de courts résumés ou de brèves réponses, particulièrement utiles pour la compréhension de sujets complexes et qui ressemblent aux encadrés d’information courts situés en haut des résultats de recherche.

De plus, il offre la possibilité d’explorer davantage en cliquant sur des liens vers les sources originales. Les pages de résultats de recherche (SERP) s’appuient sur le Modèle Linguistique Étendu (MLE) de Google, sur son modèle polyvalent PaLM 2, et sur le Modèle Unifié Multitâche (MUM).

Chaque SERP sera différente et les EGR sont encore en phase expérimentale. Les créateurs de contenu et les spécialistes du marketing doivent être prêts à expérimenter, tester, mesurer les résultats, et élaborer une stratégie pour les EGR.

Carla Johnson, auteur de Re:Think Innovation, met en garde les spécialistes du marketing de contenu contre le brainstorming sans préparation.

Selon elle, le fait d’omettre cette étape de préparation cruciale empêche toute nouvelle inspiration. Cela peut également déboucher sur des idées qui ne sont pas suffisamment axées sur le public, qui ne correspondent pas à votre stratégie de contenu et qui dépassent les capacités d’exécution.

Pour aider les spécialistes du marketing à éviter ce piège, Carla a mis au point une approche permettant de générer des idées d’innovation valables et viables. Elle l’appelle le processus d’innovation perpétuelle (PIP).

Le PIP permet à votre équipe de sortir de ses schémas de pensée hérités pour faire émerger des idées nouvelles et les transformer en actions marketing concrètes. Il permet également de contourner les pièges du brainstorming traditionnel.

Voici ce que ce processus implique et comment vous pouvez l’utiliser pour mettre sur le marché des idées plus excitantes et plus innovantes.